Les Mannequins de Mario Bava: figures réflexives de mannequins dans Six femmes pour l’assassin (Sei donne per l’assassino, 1964), Une Hache pour la lune de miel (Il rosso segno della follia, 1969) et Lisa et le diable (Lisa e il diavolo, 1972)

Autores

  • Nicolas Cvetko

Palavras-chave:

arts, cinéma, mannequin, Mario Brava

Resumo

Cet article se propose d’étudier le motif du mannequin dans trois des films du réalisateur italien Mario Bava: Six femmes pour l’assassin (Sei donne per l’assassino, 1964), Une Hache pour la lune de miel (Il rosso segno della follia, 1969) et Lisa et le diable (Lisa e il diavolo, 1972).Sont ici abordés le mannequin en tant que représentation, forme symbolique, mais aussi son rôle dans l’intrigue, son rapport aux personnages et aux acteurs. A travers une démarche ouverte et dans une optique résolument transdisciplinaire, il s’agit de comprendre en quoi la figure du mannequin peut constituer un point de convergence de différentes significations et formes artistiques, et de déterminer en quoi leur cristallisation dans un tel motif peut générer des idées propres à l’art du cinéma.

Biografia Autor

Nicolas Cvetko

Professeur agrégé d’arts plastiques. Doctorant en études Cinématographiques sous la direction de Patrick Louguet, Professeur émérite des Universités Ecole Doctorale Esthétique, Sciences et Technologies des Arts, Université Paris 8 – Vincennes-Saint-Denis. Axes de recherche : impuretés et résonances esthétiques des autres arts dans les œuvres cinématographiques de Mario Bava et Dario Argento.

Publicado

31-10-2015

Como Citar

Cvetko, Nicolas. 2015. «Les Mannequins De Mario Bava: Figures réflexives De Mannequins Dans Six Femmes Pour l’assassin (Sei Donne Per l’assassino, 1964), Une Hache Pour La Lune De Miel (Il Rosso Segno Della Follia, 1969) Et Lisa Et Le Diable (Lisa E Il Diavolo, 1972)». Estrema: Revista Interdisciplinar De Humanidades 1 (7). Lisboa, Portugal.:27. http://estrema.letras.ulisboa.pt/ojs/index.php/estrema/article/view/66.

Edição

Secção

Artigos